• banner riviere
  • banner moulin
  • banner tripot
  • banner tour
  • banner FETE MEDIEVALE
  • banner coquelicot

Un job d'été s'anticipe, des pistes pour vous

Pensez BAFA !

Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) vous permet d’encadrer des enfants et des adolescents pendant leurs vacances ou leurs loisirs, comme bénévole ou salarié.
 
 
 bafa brochure caf
 
 

Un animateur, ça fait quoi ?

Vous encadrez les enfants en centres de loisirs, vous assurez leur sécurité et animez les activités et la vie quotidienne.

La formation au BAFA, comment ça se passe ?

Trois étapes :

  • une session de formation générale (8 jours) où vous apprenez les notions de base pour être animateur. Une fois terminé, vous devenez animateur stagiaire ;
  • un stage pratique (14 jours minimum) en centre de loisirs pour mettre en œuvre ce que vous avez appris. Vous devez commencer dans un délai de 18 mois maximum après votre session de formation générale ;
  • pour la troisième étape, vous avez le choix entre :

- une session d’approfondissement (6 jours) pour approfondir vos acquis et voir si vous avez d’autres besoins de formation ;
et
- une session de qualification (8 jours) pour vous spécialiser dans un de ces domaines : voile, canoë-kayak, loisirs motocyclistes, surveillance de baignades.

Chaque étape est évaluée par votre organisme de formation (pour les sessions) et par le directeur du centre de loisirs (pour le stage), puis validée par l’administration. A la fin de votre formation, votre cursus est examiné par un jury et vous recevez votre diplôme.

Pour en savoir plus,la suite sur jeunes.gouv

Un job d'été s'anticipe, des pistes pour vous : le permis à 1€/jour

Permis à un euro par jour

 permis de conduire

 

Le permis à un euro par jour est un prêt mis en place par l’État, en partenariat avec les établissements prêteurs et les écoles de conduite pour aider les jeunes de 16 à 25 ans à financer leur préparation au permis de conduire.

Le coût total de la formation au permis ne change pas, mais l’établissement financier avance l’argent et l’État paie les intérêts.

Quelles sont les catégories de véhicules concernés ?

  • Véhicules de la catégorie B : véhicules légers
  • Véhicules de la catégorie A : motocyclette de plus de 125cm3

Le permis de la sous-catégorie A1 (motocyclette légère) n’est pas concerné par l’opération.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les jeunes qui ont entre 16 et 25 ans révolus à la date de la signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

Comment en bénéficier ?

  • Si vous êtes majeur, vous contractez votre prêt auprès de l’établissement financier.

Trois possibilités s’offrent à vous, selon vos capacités financières :

  1. soit vous fournissez un justificatif de revenus suffisants pour rembourser 30 euros par mois ;
  2. soit vous garantissez votre remboursement de prêt par l’apport d’une caution ;
  3. soit vous vous inscrivez dans le cadre d’un co-emprunt avec vos parents.
  • Si vous êtes mineur (dans le cadre de la formation en conduite accompagnée), ce sont vos parents qui empruntent pour vous.

 

Espace Jeunes

Aides financières pour les vacances

(source jeunes.gouv.fr)

goupe jeunes

L’État soutient et encourage les départs en vacances des jeunes à travers des aides directes apportées aux familles par différents partenaires.
 
 
Les vacances sont des moments essentiels tant au niveau des rythmes de vie qu’au niveau de la construction de la personnalité des jeunes      

Pourtant, 2 millions d’enfants et de jeunes ne partent jamais en vacances, essentiellement en raison du coût des séjours.

Quelles sont ces aides ?

  • La Caisse d’allocations familiales (CAF) soutient les familles allocataires, en majorité les familles nombreuses ou monoparentales, en leur attribuant des bons vacances qui participent aux dépenses liées aux séjours de vacances.
  • Les entreprises, y compris celles de moins de 50 salariés, participent au départ en vacances du plus grand nombre par le biais de l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV). Une prestation d’aide aux loisirs et aux vacances, sous la forme de chèques-vacances nominatifs de 10 et 20 euros, utilisables dans plus de 160 000 points d’accueil en France (métropole et outre-mer) et dans les pays membres de l’Union européenne, permet de financer les services de vacances ainsi qu’un large éventail d’activités culturelles et de loisirs. Ils ne peuvent pas servir à l’achat de biens de consommation.
Chiffres clés du chèque-vacances : le montant moyen des chèques-vacances, 380 euros, constitue une incitation suffisante pour que 90 % des bénéficiaires partent en vacances ou en court séjour dans l’année.
  • Les comités d’entreprises et de nombreuses associations caritatives proposent des dispositifs pour aider le départ en vacances des salariés et favoriser celui des plus jeunes.
  • La SNCF, en plus des tarifications pour les groupes de jeunes proposées durant chaque période de vacances, complète son action avec la « carte Familles nombreuses » et la « carte Enfant Famille ». Cette dernière permet aux familles avec 1 ou 2 enfants à charge de moins de 18 ans de bénéficier, elles aussi, de réductions.